Bouquet

Bouquet

Fête folklorique qui a lieu en général aux mois de mai et juin. Son principe est l’échange d’un bouquet de fleurs entre deux compagnies d’une même Ronde, fait suivant le cérémonial de la présentation des tournois du Moyen-Age. Le principal rite est une parade avec un défilé qui comprend essentiellement les archers avec les drapeaux des compagnies qu’ils représentent et un bouquet dans un vase placé sur une civière portée par des jeunes filles et escorté d’autres jeunes filles. Toutes celles-ci sont en robes blanches longues avec des écharpes aux couleurs de la Compagnie organisatrice. Le Maire, le Préfet, le Sous-Préfet, les Parlementaires, les autorités militaires et religieuses, les dignitaires de l’archerie française, les associations locales de musique, fanfares et sportives défilent également dans les rues du village de la Compagnie, avant de se rendre à la grand messe généralement dite en plein air et célébrée par l’Evêque. Puis viennent les moments des discours, banquets, suivis de parties de tir. La parade du Bouquet Provincial est suivie jusqu’en septembre chaque samedi, dimanche et jour férié du Tir du Grand Prix et du Prix Général, dans le Beursault. Le Grand Prix se tire en vingt haltes, soit quarante flèches dans les deux sens. Le tir est contrôlé par un greffier et  » un garde-Panton « . Les Prix sont attribués au plus grand nombre d’honneurs ou de chapelets réalisés par un tireur (prix individuel) ou par cinq ou dix tireurs de la même Compagnie (Ensemble à l’honneur ou au Chapelet). Le plus grand nombre des prix du Grand Prix est attribué à la plus belle flèche. Le Prix Général se tire en soixante flèches (30 haltes) et les prix sont attribués uniquement au Noir. Le tir des Grands Prix des Bouquets se fait exclusivement à 50 mètres.

« Back to Glossary Index
didier serveille

Les commentaires sont fermés.