[spoiler title= »TIR EN SALLE »]

  • Pratiqué de septembre à mars sur une distance de 18 mètres
  • On tire deux séries de 30 flèches (10 volées de 3 flèches)
  • 2 minutes par volée et 20 secondes de montée en ligne de tir
  • La compétition dure environ 3 heures
  • La pause entre les deux séries dure environ 15 minutes
  • L’entraînement dans une compétition sélective :
    L’entraînement se fait au choix de l’organisateur :
    1. De 20mn (minimum) à 45mn (maximum) sur le terrain de compétition, les archers tirant sur leur propre blason. L’organisateur peut :- soit utiliser des blasons usagés et placer des blasons neufs pour le début du concours ;- soit placer des blasons neufs dès le début de l’entraînement et les compétiteurs devront être informés qu’ils ont à marquer leurs impacts.
    2. 2 volées d’essai.
  • On a droit à un échauffement sur paille et deux volées d’essai de 3 flèches
  • Le score maximum est de 600 points

Blason FITA

  • 40 cm à 18 mètres pour les Cadets jusqu’au Super Vétéran
  • 60 cm à 18 mètres pour les Benjamins et les Minimes

Blason TRISPOT

  • Utilisé en principe par les arcs à poulie (zone 10 réduite au centre)
  • Arc classique Sénior autorisé
  • Blason obligatoire pour les phases finales et utilisé dans les phases de qualification
  • On tire une flèche dans chaque spot
  • Zone de point de 6 à 10

[/spoiler]

[spoiler title= »FEDERAL »]

Le tir Fédéral se déroule en extérieur. Depuis 2005 on tire 2 séries de 6 volées de 6 flèches ou 12 volées de 3 flèches sur blason de 122cm à 50 mètres en moins de 4 minutes par volée.

2 volées d’essai et un quart d’heure de pause entre les deux séries de tir.


[/spoiler]

[spoiler title= »F.I.T.A. (WOLRD ARCHERY) »]

Sigle : tir selon les règles de la Fédération Internationale de Tir à l’Arc. Créé vers 1931, par la France, la Belgique, la Pologne. Dans toutes les langues du monde, on doit dire F.I.T.A. même en anglais ou en japonais. Les distances de tir étaient les suivantes :
90-70-50-30 mètres pour les hommes
70-60-50-30 mètres pour les femmes

36 flèches à chaque distance par volée de 3 flèches mais dans les longues distances on tire 2 volées de suite avant d’aller aux résultats chercher les flèches. Championnat de France, Championnat d’Europe, Championnat du Monde et Jeux Olympiques depuis 1972.

Aujourd’hui :

70 mètres pour les arcs classique sur blason de 122cm,
50 mètres pour les arcs à poulies sur blason de 80cm.

2 fois 6 volées de 6 flèches, soit 72 flèches au total.

[/spoiler]

[spoiler title= »PARCOURS CAMPAGNE »]

Se pratique sur un parcours extérieur (zone campagne ou ville, de préférence sur un terrain accidenté et boisée) composé de 24 cibles. La moitié des cibles est à distance connue (5 à 60 mètres), et l’autre moitié à distance inconnue, variante de 5 à 55 mètres. On dispose d’un temps de 3 minutes par volée de 3 flèches. Ce temps est décompté à la vue de la cible. Il faut savoir apprécier les distance pour être performant.

Les cibles sont disposées le long du parcours comprenant des difficultés de tir en fonction du terrain : cible en hauteur, en contrebas, en devers à droite ou à gauche, après un plan d’eau, une butte, au fond d’un couloir d’arbres. L’archer peut se trouver sur terrain plat ou sur terrain en pente.
Il existe 3 catégories dans le tir campagne :

  • Tir libre (classique)
  • Tir sans viseur (Bare-Bow)
  • Arc à poulie (compound)

Selon les catégories, les archers tirent au piquet Blanc, Bleu ou Rouge

  • Piquet Blanc : Benjamins, Minimes, Juniors sans viseur et tir découverte
  • Piquet Bleu : Cadets et « Arcs nus »
  • Piquet Rouge : Juniors, Séniors et Vétérans en « arcs classiques » et « arcs à poulies ».

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
[/spoiler]

[spoiler title= »PARCOURS NATURE (CHASSE) »]

Tir instinctif entre 5 et 40 mètres sur des cibles représentant un animal, lièvre, sanglier, cerf, etc…Distances inconnues. Championnat de France, d’Europe et du Monde.

Le Tir Nature (ou Tir Chasse) se pratique sur un parcours naturel accidenté :

  • soit de 21 cibles, à effectuer 2 fois;
  • soit de 42 cibles, à effectuer 1 fois.

Les tireurs sont regroupés en pelotons comprenant entre 3 et 5 personnes. Chaque archer tire 2 flèches à chaque cible du parcours, à partir de 2 pas de tir différents matérialisés par des piquets de couleur correspondant à sa catégorie d’âge, le tout en un temps donné.
La présence d’une bague sur la 1re flèche, et de deux bagues sur la 2e, permet de les différencier.

Les cibles sont des blasons animaliers de 4 types, et répartis de la façon suivante sur un parcours de 21 cibles :

  • 4 Grands gibiers (ours, sanglier, cerf, …)
  • 7 Gibiers moyens (chevreuil, loup, lynx, …)
  • 6 Petits gibiers (renard, lièvre, ragondin, …)
  • 4 Petits animaux (faisan, écureuil, bécasse, …)

Les Blasons comportent 2 zones : la zone « tué » (correspondant aux organes vitaux) et la zone « blessé » (contour de l’animal), de valeurs différentes selon qu’elles sont atteintes par la 1e ou la 2e flèche.

Les distances de tir sont matérialisées par des piquets de couleurs différentes selon catégorie d’âge. Chaque cible comprend 4 piquets : jaune, bleu, rouge, blanc

[/spoiler]

[spoiler title= »PARCOURS 3D »]

Le Tir 3D se pratique sur un parcours naturel accidenté découvert ou boisé, en distances inconnues et dans un temps limité :

  • soit de 20 cibles, à effectuer 2 fois ;
  • soit de 40 cibles, à effectuer 1 fois.

Les tireurs sont regroupés en pelotons comprenant entre 3 et 5 personnes, avec un chef de peloton.
Pour chaque cible du parcours, le pas de tir est matérialisé par des piquets de couleur correspondant aux diverses catégories, et que le tireur doit toucher afin de tirer :

  • 3D : 2 flèches en moins de 1 minute ;
  • 3DI : 1 flèche en moins de 1 minutes.

Les archers tirent alternativement dans un ordre donné, en effectuant une rotation à chaque nouvelle cible. Le second tireur devenant le premier tireur de la cible suivante : ABCDE, BCDEA, CDEAB, DEABC, EABCD, ABCDE, etc.Les cibles volumétriques de tailles variées représentent des animaux grandeur nature, en mousse plastique. Les photos des différents gibiers utilisés sont affichées au greffe.

Les zones marquantes des cibles 3D sont matérialisées par des traits concentriques tracés par le fabriquant, à défaut par l’arbitre responsable ou l’organisateur sous le contrôle de l’arbitre.
[/spoiler]

[spoiler title= »LE BEURSAULT »]

A 50 mètres, flèche par flèche dans tes deux sens, 40 flèches au total en 20 haltes. La cible est composée d’un cercle noir d’I cm d’épaisseur et 47 cm de diamètre. Chaque flèche au but est un  » honneur « , le nombre d’honneurs en cas d’ex aequo est partagé par des points donnés par trois zones concentriques à l’intérieur du cordon.
Le Beursault, en honneur principalement dans la région parisienne et dans ta région du Nord, nous vient en ligne droite du Moyen Age. La largeur de la cible correspond à peu près à la poitrine d’un homme. Toute flèche touchant le cordon même de l’intérieur est mauvaise ou brûlée. Car on considérait qu’elle ne faisait qu’érafler la poitrine de l’adversaire et ne pouvait pas  » l’occire « . De plus, ce jeu obligeait les archers à tirer avec ou contre soleil et vent, de gauche ou de droite, car, dans la défense de la cité, les archers, selon leur position aux remparts, devaient être aptes à tirer dans toutes les conditions. On ne tirait que flèche par flèche parce que les flèches en bois étaient faites à la main, de souplesse et de poids irréguliers. Dans une compétition, pour régler son tir, il était donc nécessaire et important d’avoir toujours la même flèche. Le Beursault a son Championnat de France.[/spoiler]

[spoiler title= »LE TIR A L’ASSIETTE »]

Tir uniquement folklorique, quatre archers achètent une assiette-souvenir du Bouquet. Ils tirent 9 ou 12 flèches par votée de trois. L’auteur de la plus  » belle flèche  » emporte l’assiette. Le jeu peut se poursuivre tant que le permet la bourse ou la résistance de l’archer.[/spoiler]

[spoiler title= »LE TIR A L’OISEAU ou A LA PERCHE »]

Le tir à la perche est une discipline surtout pratiquée dans le Nord de la France ainsi qu’en Belgique et aux Pays-Bas.
Il s’agit d’un tir vertical.
Une perche de 28 à 30 m de haut est surmontée d’une herse, sur laquelle sont disposés des cylindres de bois ou de plastique ornés de plumes : les « oiseaux ».
L’archer se positionne au bas de la perche afin d’abattre le plus d’oiseaux possible.
Pour ce faire, il utilise une flèche dont la pointe est remplacée par un embout en plastique : le « maquet » ou « boute ».
Les oiseaux rapportent des points selon leur position sur la perche. L’oiseau solitaire fixé au sommet de la perche, le plus difficile à atteindre, est appelé « Honneur » ou « Papegeai ». C’est lui qu’il faut décrocher pour devenir roi.

[/spoiler]

[spoiler title= »LE TIR DU ROI »]

A 50 mètres, une fois par an, ce jeu désigne le Roi. Est Roi pour l’année, celui qui, d’un coup franc, fait tomber un petit oiseau de bois ; être roi 3 années consécutives donne le titre envié d’Empereur, à vie. Les Rois de France ont un Championnat qui désigne le roi des rois pour l’année en cours.[/spoiler]

[spoiler title= »ARCHERS CARABINIERS »]

Tir traditionnel qui se pratique en Suisse (certainement avant le XVème siècle).

La carte dite « suisse » est ovale. Le centre valant 20 points est d’un diamètre de 3 cm. Les cercles sont concentriques jusqu’à la valeur 15 points sur un diamètre de 24 cm. Ensuite du 14 au 1 la forme devient verticalement éliptique pour arriver à une dimension du cordon extérieur de 70cm en largeur et 100cm en hauteur.


[/spoiler]

[spoiler title= »LE SKI ARC »]

Le ski-arc, ou biathlon-archerie, est une discipline internationale mais naissante en France.
Calquée sur le modèle du biathlon, elle allie ski de fond et tir à l’arc.
Les compétiteurs doivent effectuer 3 boucles de 4 kms en ski. A chaque boucle, les participants doivent s’arrêter pour tirer 4 flèches sur 4 cibles cassables ou basculantes à 18 mètres, dans 2 positions différentes (debout ou à genoux). Chaque cible manquée vaut une boucle de 300 mètres de pénalité.
Les cibles ont un diamètre de 12 cm pour les arcs à poulies et 18 cm pour les classiques.
Le circuit fait 12 kms pour les Séniors hommes et 8 kms pour les Séniors femmes ainsi que les juniors.
Le skieur porte son arc sur le dos à l’aide d’un harnais spécial. Le viseur ou tout autre accessoires ne doit pas dépasser de plus de 5 cm de l’avant de l’arc.
Est déclaré vainqueur celui qui termine le premier.
Existe aussi la compétition par équipes de 3 coureurs en patrouille ou en relais.

Le ski-arc demande à devenir discipline olympique.

[/spoiler]

[spoiler title= »LE TIR AU DRAPEAU »]

Le tir au drapeau est une discipline de loisir plutôt que de compétition, bien que reconnue par la FITA. Epreuve propice à un bon moment de convivialité. Jeu inspiré du tir à très grande distance.
Un grand champ avec un drapeau planté au milieu, le but du jeu est de tirer sa flèche vers le ciel et qu’elle retombe le plus près possible du drapeau.
Cinq cercles concentriques sont dessinés autour d’un fanion de couleur vive, mesurant 80 cm de longueur et 30 cm de hauteur, planté dans le sol. Chaque zone valant de 1 à 5 points de l’extérieur vers l’intérieur mesure 1 m 50 de large.
Les archers tirent 6 volées de 6 flèches en 4 minutes ou 12 volées de 3 flèches en 2 minutes.
Le comptage des points se fait toutes les 6 flèches.
Le score maximum est de 180 points.
La distance est de 165 mètres pour les hommes et de 125 mètres pour les femmes en arc classique et respectivement 185 et 165 mètres pour les arcs poulies.[/spoiler]